sans titre

Perrin Hadrien – Yoga

18h45 – 20h : Cours de Yoga Vinyasa

20h15 – 21h30 : Cours de Yin Yoga

Pendant le mois de septembre, le premier cours dans chacune des deux disciplines est gratuit.

Puis :

- 15e à l'unité, 50e une carte de 5 cours, 90e une carte de 10 cours.

- 10e à l'unité pour les étudiants.

Formule Vinyasa + Yin :

- 25e à l'unité, 100e la carte 5x2 cours, 175e la carte 10x2 cours.

Je suis venu au yoga et au sport en général assez tard dans ma vie.

À 25 ans, j'ai commencé à faire du yoga, croyant en cette pratique pour redonner à mon corps des capacités décentes. Déterminé, j'ai rapidement pris un rythme quotidien, puis la durée de séance s'est accrue petit à petit.

En 2019 j'ai suivi une formation RYT 200h en Vinyasa au sein d'AgoraYoga, à Lattes. Étalée sur 6 mois, cette formation rigoureuse m'a permis d'acquérir un nouveau niveau de pratique et d'apprendre à la transmettre.

En parallèle, j'ai suivi une formation en Yoga Nidra avec Philippe Beer Gabel en 2020. Ce yoga de l'esprit est à mon sens complémentaire à une pratique dynamique.

En quête de complémentarité et de cohérence dans mon enseignement, j'ai suivi durant l'été 2021 une formation YACEP 40h en Yin Yoga : cette pratique, plus lente et moins physique que le Vinyasa, s'inscrivait parfaitement comme dernière pièce du triptyque que je propose désormais à l'enseignement.

Depuis 2019, j'améliore petit à petit mes cours et ma pédagogie. J'ai depuis intégré le handpan à mes cours, afin de guider la relaxation finale par quelques notes douces. Autodidacte, je suis venu à cet instrument après plusieurs années comme percussionniste.

QUI SUIS-JE ?

Bonjour à tous, je m'appelle Hadrien, j'ai 32 ans, et je suis professeur de yoga Vinyasa, Yin et Nidra.

Il y a quelques années encore, j'étais professeur d'Histoire en Collège.

À ce moment là de ma vie, je ne pratiquais aucun sport. J'avais un sentiment de mal-être surtout dû au fait que je ne faisais pas confiance à mon corps, et à raison : tout lui manquait.

J'ai d'abord commencé par quelques cours de yoga, auxquels s'est rapidement ajoutée une pratique personnelle, dont la fréquence et la durée n'a fait qu'augmenter.

Couplés à quelques exercices de renforcement musculaire, cette pratique du yoga m'a permis très rapidement de passer de presque rien, à une force, une souplesse, un équilibre, une mobilité générale accrus.

Et le yoga, outre son travail sur le corps, opère également sur le mental.

Avec patience et persévérance, cela devenait possible : c'est ce constat que j'ai aujourd'hui à cœur de partager, en rendant cette pratique accessible et, je l'espère, en vous transmettant ma passion pour elle.

Aujourd'hui je propose, au sein de l'Espace Corps Esprit :

Un cours de Yoga Vinyasa, le mardi de 18h45 à 20h (yoga dynamique)

Un cours de Yin Yoga, le mardi de 20h15 à 21h30 (yoga doux)

MA PRATIQUE

Les cours que je propose sont adaptés à des niveaux débutants et intermédiaires.

Ayant développer petit à petit les capacités de mon corps grâce au yoga, me permettant de retrouver la polyvalence que je recherchais, j'ai à cœur de transmettre un yoga accessible, non pas pour performer, mais pour retrouver, développer, sa mobilité, sa souplesse, sa force... dans l'écoute et le respect de son corps.

Les cours durent 1h15.

Les cours de Yoga Vinyasa sont dynamiques et poussent le corps dans ses limites : on créé de l'espace à l'intérieur de son corps, on étire muscles et tendons. Toutefois, le rythme peu poussé permet de rester dans l'écoute de son corps, et dans la conscience de l'exécution des postures.

Force, souplesse, équilibre, concentration, coordination... Le yoga Vinyasa est un yoga très complet qui permet de travailler en profondeur de nombreux aspects du corps.

Lors de mes cours, je m'attache à guider au mieux afin que chacun puisse progresser : être sur le chemin des postures, c'est déjà du yoga.

Le Yin Yoga quant à lui est plus lent : on tient les postures de longues minutes, en cherchant l'immobilité et le « juste milieu ». Par là on entend, en portant écoute à son corps, de le pousser suffisamment pour qu'il travaille, mais pas trop, pour ne pas se blesser.

Car si le Yin Yoga peu sembler facile de prime abord, tenir une posture de longues minutes peut s'avérer douloureux si on pousse trop son corps.

C'est ce juste milieu que je vous aiderai à trouver au cours de la pratique, un travail sur le lâcher prise et l'écoute qui est utile bien au delà du tapis de yoga.

Lors de la relaxation finale, je joue quelques notes de handpan ou de tonguedrum, afin de vous guider au mieux. Ces instruments et leurs sonorités si particulières sont à mon sens parfait pour clore de telles pratiques.